Site du Crédit foncier : un nouveau lieu de culture exceptionnel

Initié en 2017 par les élus communautaires de Laval Agglomération, le projet de réhabiliter les 8 200 m² de l'ancien bâtiment du Crédit Foncier, situé rue du Britais à Laval, sera finalisé en 2022. Métamorphosé, rajeuni, étendu, le site du Crédit foncier, agrémenté d'un jardin, a vocation à devenir un lieu culturel majeur au plein cœur de la ville.

Le lieu de tous les arts et de toutes les pratiques

Ouvert à tous, cet équipement public irriguera l’ensemble du territoire de l’agglomération pour favoriser la pratique de tous les arts. Au-delà, le nouveau conseil communautaire a élargi la vocation du lieu et a choisi d'en faire un lieu hybride, véritable tiers-lieu ouvert aux acteurs du territoire et aux publics.

Destiné à l’enseignement et à la pratique de disciplines artistiques pluridisciplinaires en lieu et place de l'actuel Conservatoire à Rayonnement Départemental, ce bâtiment doit devenir la vitrine bouillonnante d’une actualité culturelle aux multiples visages.

 

Un projet architectural exemplaire, qui mêle histoire et modernité

Ce projet confié à l'architecte Bruno GAUDIN, prend pour base la rénovation de l'ancien coffre-fort national des titres du Crédit Foncier, comprenant une vaste salle des coffres de 1 200 m² et ses services administratifs, dans un style art déco, et un bunker de plus de 200 m² qui a accueilli les Lavallois pendant la Seconde Guerre mondiale.

À cette base existante a été ajoutée une extension contemporaine. L'architecte du projet, Bruno Gaudin, a voulu conserver l'âme de l'ancien bâtiment en préservant pavés de verre, passerelles en fer forgé, mosaïques…

Le ré-aménagement magnifie l'esprit art déco, où tous les espaces communiquent entre eux. Les verrières aux plafonds et aux murs restent intactes et d’autres sont créées entre chaque bâtiment, formant de véritables rues intérieures.

Les ouvrages neufs sont créés en façade sud en remplacement des anciens garages et de la maison du gardien. La place ainsi libérée permet de façonner un bâtiment neuf en béton armé à la façade lumineuse et hospitalière, et de construire une véritable entrée principale.

 

              

 

Un lieu singulier et hybride

Véritable laboratoire expérimental consacré à la rencontre des arts, de la création et des nouvelles technologies

La nouvelle orientation politique conçoit ce bâtiment, véritable tiers-lieu, comme une place de marché, où on se retrouve pour boire un verre, lire un magazine, profiter d’espaces de co-working en libre accès...

Avec ses missions de médiation, de création et d'enseignement, ce pôle culturel est destiné à l’ensemble de la population, et pas seulement aux élèves du conservatoire de Laval Agglomération.

Des espaces ouverts aux initiatives

Ce bâtiment sera à la fois un lieu consacré à la transmission puisqu'il accueillera le conservatoire à  rayonnement départemental, un lieu de vie, un lieu ressource et un lieu de création et de diffusion artistique. Ainsi, au rez-de-chaussée, il est prévu l’aménagement d’espaces de convivialité : cafétéria, bibliothèque musicale, ou encore petits salons seront à disposition pour se cultiver, flâner et se laisser gagner par une énergie foncièrement créative.

Au dernier étage, une salle avec vue panoramique sur Laval permettra d'offrir un horizon propice à toutes formes d'échange, de détente ou de création. Plusieurs salles seront laissées à la disposition des artistes amateurs, groupes ou individuels, et des associations culturelles du territoire.

 

https://www.laval.fr/fileadmin/documents/patrimoine/EX_CREDIT_FONCIER/EX_CREDIT_FONCIER.png

 

Des salles dédiées à la musique, au théâtre, à la danse et aux arts visuels

Sur trois niveaux, s’étendront des salles pour les orchestres, des studios de travail, des salles de percussions ainsi qu’une cinquantaine de salles de cours et de répétitions. Au sous-sol, il sera possible d’enregistrer des morceaux 24h/24 et 7 jours/7 sans aucune nuisance sonore pour le voisinage, grâce aux murs de 1,5 m d’épaisseur.

     

 

Un grand auditorium

Sur la façade nord, rue de Beauregard, un auditorium va être aménagé. Un bel espace pour les musiciens acoustiques et amplifiés, les danseurs et les comédiens ; professionnels et amateurs. L’entrée se fera de la rue de Beauregard. Le mur qui cache actuellement le bâtiment, sera démoli pour ouvrir cet espace sur la ville et faire profiter au plus grand nombre des spectacles programmés.

 

 http://www.laval.fr/fileadmin/documents/DAC/CRD/FUTUR_CRD/FUTUR_CRD_2.jpg

 

Un espace végétalisé pour tous

Le jardin situé devant l'établissement a vocation à devenir un lieu de détente pour toutes les familles et habitants, utilisateurs du bâtiment ou simples riverains.

Cet espace végétalisé s’inscrira dans le prolongement du bâtiment, qui s’ouvrira ainsi sur un espace public, avec des jeux pour enfants, un théâtre de verdure et un bassin de rétention des eaux pluviales. Sur les terrasses de cet espace naturel, un verger à vocation écologique sera planté. Le jardin pourra aussi accueillir une diversité d’activités culturelles en lien avec l’équipement. Les rues du Britais et de Beauregard seront aménagées de façon à ralentir la circulation et encourager les mobilités douces. Les automobilistes, quant à eux, seront invités à stationner leur véhicule à quelques enjambées de là, sur le plateau sportif Jean-Macé.

https://www.laval.fr/fileadmin/documents/patrimoine/EX_CREDIT_FONCIER/JARDIN_PARVIS_SUD_2.jpg

 

Un lieu Ressources

La bibliothèque-médiathèque

Une bibliothèque-médiathèque mettra des ouvrages à disposition des usagers, mais aussi du matériel de bureautique. Des animations, conférences, ateliers, expositions... y seront organisés.

Une “Micro-Folie“

Musée virtuel développé par La Villette, viendra s’installer à l’entrée du bâtiment, et fera du site un lieu en pointe sur les usages du numérique au service de la culture.

L’objectif est de créer un espace multiple d’activités accessible et chaleureux.
Pour cela, La Villette qui coordonne ce projet porté par le Ministère de la Culture, accompagne chaque acteur de terrain dans la déclinaison de sa propre Micro-Folie.

 

Une concertation publique destinée à choisir le nom du futur pôle est en cours jusqu'au 15 janvier 2022, pour en savoir plus, cliquez ici.
Une autre, sur ses futurs usages sera menée en janvier 2022.

 

 

Ce projet est soutenu par :

 

            

 

 

 

 

 

 

 

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis