De la peinture au dessin, en passant par la sculpture, l’artiste plasticienne SylC place l’Homme au centre de son propos. Fortement teintée d’onirisme, son œuvre révèle notre identité véritable, nos paradoxes, nos dualités…

En associant fréquemment l’Humain à l’animal ou au végétal, l’artiste met en lumière les liens tissés entre les êtres et ceux que nous entretenons avec la nature. Elle met en avant l’hybridation et la métamorphose, symboles de la complexité de nos personnalités, mais aussi de l’adaptation, du renouveau et de l’évolution perpétuelle de notre identité. Les corps sont traités avec délicatesse et transparence comme pour mieux détacher l’âme de l’enveloppe corporelle.

SylC s’intéresse aussi au passage délicat de l’enfance au monde adulte, à la perte d’innocence qui en découle, à notre construction progressive en tant qu’individu.

Du 24 février au 31 mars
Musée-école de la Perrine, allée Adrien Bruneau à Laval

Ouvert le samedi et le dimanche, de 14h30 à 17h30 puis jusqu'à 18h30 à compter du 2 mars.
Gratuit.