Le château de Laval

Monument emblématique de la ville, le Vieux Château doit également être considéré comme l’acte fondateur de notre cité.

 

Vers 1020, Guy de Dénéré établit son château à motte sur les flancs de la colline dominant la Mayenne, à proximité du gué franchi par une ancienne voie romaine reliant le bassin parisien à la Bretagne.

La première bâtisse de terre et de bois est supplantée par une forteresse de pierre, dont la pièce maîtresse est un donjon cylindrique construit au moment où la seigneurie de Laval entre dans la sphère d’influence politique des Capétiens. Cette tour, haute de 34 mètres, est couronnée d’une galerie à vocation défensive, le hourd. Il s'agit de l'une des pièces de charpente les plus anciennes de France (1219-1221).

À la Renaissance, sous l’impulsion de Guy XVI, pair de France et gouverneur de Bretagne, la façade du corps de logis s’ouvrant sur la cour est percée de grandes fenêtres ornées d’un riche décor de tuffeau. Les motifs font référence tantôt à la tradition gothique française, tantôt à l’Antiquité redécouverte à l’occasion des guerres d’Italie.

Au milieu du 16è siècle, une galerie de plaisance d’un style architectural plus classique vient compléter l’ensemble castral au nord. Devenue prison à la Révolution Française, l’ancienne demeure des comtes de Laval accueille, depuis 1967, le premier musée d’art naïf d’Europe inauguré en l’honneur du Douanier Rousseau.

Infos pratiques 

Ouvert toute l’année sauf les lundi, dimanche matin et jours fériés.

Du 1er juillet au 31 août :

  •  du mardi au vendredi, visites commentées à 11h, 14h, 15h30 et 17h
  • samedi et dimanche, visites commentées à 14h30, 15h30 et 16h30

Du 1er septembre au 30 juin :

  • samedi et dimanche, visites commentées à 14h30, 15h30 et 16h30

Tarif : 3 € 

Gratuit pour les jeunes de moins de 26 ans, les personnes en situation de handicap et leurs accompagnateurs, les demandeurs d’emploi, les guides-conférenciers et les conservateurs. 

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis