Le bateau-lavoir Saint-Julien

La Ville de Laval est propriétaire des deux derniers bateaux-lavoirs de France. L'un d'eux, le Saint-Julien, a fait l'objet d'une restauration d'envergure qui s'est accompagnée de la création d'un nouveau parcours muséographique.

 

Un patrimoine unique en Europe

Jusque dans les années 1960, les bateaux-lavoirs ont constitué des éléments pittoresques des bords de la Mayenne. Ces établissements apparus au milieu du 19e siècle, se caractérisent à Laval par un renouvellement de leur parc aux alentours de 1900 et par une survie plus tardive que dans les autres villes françaises puisque l'activité de l'un d'eux se poursuit jusqu'en 1969. Réduite à deux bateaux en 1982, la flottille lavalloise, concentrée à proximité de la chapelle Saint-julien, a fait l'objet de mesures de protection et de travaux de restauration qui n'ont pourtant pas permis d'éviter son naufrage au printemps 2009 . Réhabilité et renfloué, l'un d'eux, le Saint-Julien, a retrouvé son site d'amarrage originel en octobre 2013 et perpétue ainsi le souvenir d'une activité traditionnelle à jamais disparue. Son histoire et plus généralement celle de la buanderie-batellière lavalloise se découvre au moyen de visites commentées, de panneaux d'interprétation et d'une borne interactive offrant notamment restitutions en image de synthèse 3D.

Visites // Quai Paul Boudet

Ouvert au public en juillet et août du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h, et le dimanche de 14h à 18h. Ouvert les 14 juillet et 15 août.

Entrée libre. Réservation auprès du service patrimoine.

Bateau Saint-Julien : une remise à l'eau spectaculaire le 17 octobre 2013

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis