Seniors

 

Laval "Ville amie des aînés"

Conçu en 2005 à Rio de Janeiro lors d'un congrès organisé par l'OMS, le projet «Ville Amie des Aînés» (VAA) a pour principe de développer une dynamique de villes engagées dans l'amélioration du bien-être des aînés sur leur territoire.

L'objectif est de répondre aux enjeux et attentes d'une population vieillissante. La démarche se fonde sur l'expérience des habitants et notamment sur celle des aînés. Ils doivent en effet pouvoir partager leur vécu et exprimer leurs attentes.

C'est ainsi qu'ils peuvent participer à rendre la ville plus favorable à un bon vieillissement et à un meilleur « vivre ensemble ». Cet aspect participatif est fondamental dans la démarche VAA en lien avec toutes les forces vives du territoire.
Laval est devenue adhérente au réseau francophone des Villes Amies des Aînés en mars 2015.

 

Aujourd'hui, les lavallois âgés de 60 ans et plus représentent 24 % de la population soit 12210 personnes. En 2030, 30 % de la population aura plus de 60 ans.

Cette démarche se fonde sur un travail en transversalité impliquant les différents acteurs autour des enjeux seniors. La démarche favorise le faire ensemble :

  • Une organisation municipale autour des seniors (conseil des sages, le CCAS, un chargé de mission seniors)
  • Un accompagnement professionnel du vieillissement : un partenariat riche (les bailleurs sociaux, la MDA, le CCAS, les caisses de retraites, des établissements et services adaptés).
  • Des actions collectives : les seniors au volant, le repas des aînés, la formation aux premiers secours... Des associations dynamiques et des services de la ville qui proposent environ 250h /semaine d'activités accessibles aux seniors, ouvert à tous, en journée.
  • Des aménagements urbains en lien avec le vieillissement : l'habitat, les transports, les espaces verts. 

Agir pour les seniors

Les résultats des différentes consultations auprès du public lavallois font apparaître très nettement des grandes lignes ou axes sur lesquels la Ville en partenariat avec les compétences présentes sur le territoire, pourra développer ses réflexions, être force de propositions... Il s'agit d'intégrer : 

 

  • La question du logement interroge notamment par le manque d'étape intermédiaire entre le domicile et les EHPAD. Cette réflexion pourra également s'enrichir sur les modes d'information concernant l'évolution du logement adapté...
  • La question de la mobilité, des transports, des cheminements avec les aménagements que cela nécessitent. Comment également répondre à la demande de mobilité en étant accompagné ?
  • Le besoin d'avoir une communication adaptée ainsi qu'un lieu d'information a été fortement plébiscité, réflexion sur un lieu unique dédié aux seniors.
  • La lutte contre l'isolement devient une préoccupation majeure.

 

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis